L’injecteur 5 Volts pour bus 1-wire (version alpha)

Les sondes de température DS18B20 peuvent fonctionner de deux façons :

  • Mode parasite : DATA + GROUND.
  • Mode non-parasite/normal : DATA + GROUND + 5 Volts.

Le fonctionnement en mode parasite va vite être handicapant, lorsqu’on atteint un certain nombre de sondes (?!) et une certaine distance entre elles (?!), les DS18B20 ne répondent plus ou rebootent sans cesse.
De plus, les autres élements 1-wire, tels que le capteur d’ouverture/fermeture, hygrométrie requirent d’office une alimentation 5Volt, alors inutile de tourner autour du pot, il faut injecter 5Volt dans le bus 1-wire.

Comme vu précédemment, le 1-wire fonctionne sur une paire, mon bus est câblé sur du RJ45, le DS9490R me fournit ceci :

Information sur la sortie du DS9490R (Source : vesta.homelinux.free.fr)

Information sur la sortie du DS9490R (Source : vesta.homelinux.free.fr)

Onéreux injecteur 1-wire d'Hobby Boards

Onéreux injecteur 1-wire d'Hobby Boards

Pour faire simple sans mon injecteur j’utilise uniquement le pin 3 et 4, jusque là, tout va bien.
Le but de l’injecteur est de me fournir du 5Volt d’une alimentation externe sur ma pin 8 de mon bus, à l’extremité de mon RJ45.

Pour cela, hobby-boards.com propose un magnifique injecteur à 22 $.
Bon, il faut avouer ça sera difficile de faire mieux, surtout niveau prix …

Ou bien … DIY. Yoann QUERET, encore lui, nous propose une version très logique, que j’ai modifié et rendu un chouïa plus clair :

Schéma de l'injecteur 5V dans le bus 1-wire

Schéma de l'injecteur 5V dans le bus 1-wire

Idéalement :
D3 est une diode de puissance entre 1N4001 et 1N4007.
R2 120 Ohms environ.
D2 LED classique 1.8V.

Transfo 5V

Transfo 5V

Personnellement :
Alim externe, un transfo de récup et son jack : 5V, 2.4A.
2 RJ45 femelle pour panneau de brassage.
D3 récupéré sur un pont de diode d’alim : 1N4148.
D2 LED récupéré sur la base d’un DECT.
R2 16 Ohms de la même base.
Ça brille fort !

Une boite de bonbons en guise de boitier, en métal, pour ne pas faire les choses à moitié.
Une grosse dose de pistolet à colle !

Le Comic Sans MS, c'est cadeau !

Le Comic Sans MS, c'est cadeau !

Travail de qualité ! Usinage parfait

Travail de qualité ! Usinage parfait

Le meilleur est à l'intérieur

Le meilleur est à l'intérieur

Cet injecteur n’est là que pour les tests, rien de définitif, il s’agit juste de comprendre le 1-wire, d’avoir le minimum pour alimenter mon bus.
Je ferais prochainement une version beta d’un injecteur avec un boitier mural RJ45, le tout très propre, enfin… « propre » plutôt.

J’ai donc sur mon bus un brin 5 Volt sur le brin n°8 de mon RJ45.

Schéma de l'injecteur 5 Volt dans le 1-wire

Schéma de l'injecteur 5 Volt dans le 1-wire

Partout dans mon bus, j’aurai donc la même chose, le bus 1-wire sur le 4 et 5 du RJ45, ainsi que le 5 Volt sur le brin n°8.

Au final, mon minimum de test est établi, fonctionnel, évolutif :

Le DS9490R, l'injecteur 5V, 1 splitter RJ45 et 2 DS18B20.

Le DS9490R, l'injecteur 5V, 1 splitter RJ45 et 2 DS18B20.

Une plateforme de test idéale pour débuter avec le 1-wire

Une plateforme de test idéale pour débuter avec le 1-wire


Ce billet est posté dans 1-wire. Mettre en favoris le permalien.

15 réponses à L’injecteur 5 Volts pour bus 1-wire (version alpha)

  1. Pingback: Alimentation injecteur 5 Volt pour bus 1-wire | Domolio, la domotique et pas que…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.